Tiers-lieux : appel à manifestation d’intérêt pour les Fabriques de Territoire

Le 17 juin dernier, le Gouvernement lançait son programme interministériel “Nouveaux lieux, nouveaux liens”, porté par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Aujourd’hui, il souhaite aider à leur multiplication en lançant un appel à manifestation d’intérêt.

Avant-gardiste, le mouvement des tiers lieux s’est peu à peu imposé dans les territoires et, finalement, au Gouvernement qui a annonccé un plan de 110 millions d’euros pour renforcer et déployer ces espaces de travail où se mêlent fabrication et réseau d’échanges. Les tiers-lieux sont des espaces physiques pour faire ensemble : coworking, micro-folie, campus connecté, atelier partagé, fablab, garage solidaire, social place, makerspace, friche culturelle, maison de services au public… Chaque lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement, sa communauté. Mais tous permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, favorisent la créativité et les projets collectifs. En résumé, dans les tiers lieux, on crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on participe, on crée du lien social…

300 fabriques financées

L’État finance le fonctionnement de 300 Fabriques, de 75.000 à 150 000 euros sur 3 ans, à raison de 50.000 euros par an maximum, le temps pour ces structures de trouver leur équilibre économique, L’objectif étant de créer 300 Fabriques de territoire : 150 Fabriques de territoire dans les territoires non urbains et 150 Fabriques de territoire dans les quartiers de la politique de la ville, dont 30 Fabriques Numériques de territoire, ces dernières bénéficieront d’un financement supplémentaire de 100.000 euros dès 2019.
Les Fabriques de Territoire sont des tiers-lieux qui jouent un rôle de :
♦ lieu ressources pour les porteurs de projets environnants,
♦ lieu de formation et d’apprentissage entre pairs,
♦ lieu d’accompagnement à l’appropriation du numérique.
Les Fabriques Numériques de Territoire proposeront également de nombreuses activités de formation au numérique aux habitants et professionnels (accompagnement aux démarches administratives, point d’accès à internet, formation aux usages numériques, formation professionnalisante, incubation d’entreprises, accompagnement à entrepreneuriat, etc.).
Afin que les opportunités offertes par les tiers-lieux ne soient pas réservées aux habitants des seules métropoles, le soutien aux Fabriques de Territoire ciblera surtout les projets en territoire rural et en quartier prioritaire de la politique de la ville.

Retrouvez le dossier de candidature en ligne
► Pour candidater
► Voir le dossier de presse “Nouveaux lieux, nouveaux liens”

© DP Ministère Cohésion des territoires

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s